Pièce de 20$ en argent fin 2022 – À la découverte des dinosaures: Dinosaure au crâne ailé

109.95 $

En stock

UGS : 203129 Catégories : , ,

Description&nbsp

Succédant au Faucheur de la mort (2021), le Mercuriceratops gemini est en vedette sur la deuxième pièce de notre série À la découverte des dinosaures. Ce qui distingue ce cératopsidé, ce sont les protubérances osseuses en forme d’ailes sur sa tête. Gravé au revers de la pièce, le fossile de crâne est mis en valeur par le placage de rhodium noir évoquant la pierre, en hommage à la découverte qui a révélé une nouvelle parcelle du passé préhistorique du Canada.

Caractéristiques Particulières

  • À LA DEMANDE GÉNÉRALE! Vivez l’excitation entourant la découverte d’une nouvelle espèce préhistorique! Succédant à la pièce Faucheur de la mort (2021), qui est écoulée, la deuxième émission de la série À la découverte des dinosaures vous amène sur le site d’une autre découverte.
  • UN PLACAGE DE RHODIUM. À l’arrière-plan, le placage de rhodium noir évoque un passé dissimulé ou inconnu. Cet élément obscur fait ressortir la gravure d’un fossile qui a aidé les paléontologues à reconstituer la trame préhistorique du Canada.
  • UN « NOUVEAU » DINOSAURE. Comme le tyrannosaure figurant sur la première pièce de la série, ce dinosaure à cornes est un « nouveau venu » : découvert en 2014, le Mercuriceratops âgé de 76 millions d’années n’avait jamais figuré sur une pièce avant aujourd’hui.
  • SCIENTIFIQUEMENT EXACT. L’exactitude scientifique du motif a été vérifiée par le Royal Tyrrell Museum of Palaeontology.
  • UNE TEXTURE GRAVÉE. Au revers de la pièce, la texture gravée sous le placage de rhodium évoque le frisson de la découverte : en effet, elle rappelle les formations rocheuses du parc provincial Dinosaur, en Alberta, où un fragment de crâne de Mercuriceratops a été découvert.
  • POUR LES PASSIONNÉS DE DINOSAURES DE TOUS ÂGES! Les dinosaures sont un thème populaire chez les collectionneurs et les Canadiens de tous âges. Ils représentent aussi une partie importante du patrimoine naturel du Canada.
  • UN CERTIFICAT NUMÉROTÉ. La Monnaie royale canadienne certifie l’authenticité de toutes ses pièces de collection.
  • AUCUNE TPS NI TVH.

Spécifications

  • No 203129
  • Tirage  10 000
  • Composition  argent pur à 99,99 % avec placage de rhodium sélectif
  • Fini  épreuve numismatique au fini mat
  • Poids (g)  31,39
  • Diamètre (mm)  38
  • Tranche  dentelée
  • Certificat  numéroté
  • Valeur nominale  20 dollars
  • Artiste  Julius Csotonyi (revers), Susanna Blunt (avers)

Motif

Œuvre de l’artiste paléontologique canadien Julius Csotonyi, le motif au revers montre le crâne fossilisé d’un Mercuriceratops gemini, une espèce de dinosaure à cornes récemment découverte. Sous le placage de rhodium noir, la texture gravée évoque les formations rocheuses du parc provincial Dinosaur, en Alberta, où un important fragment de fossile a été découvert. L’avers est également rehaussé d’un placage de rhodium, sur lequel se détache l’effigie de Sa Majesté la reine Elizabeth II, selon Susanna Blunt.

Dans les coulisses

L’artiste :

« C’est toujours excitant de dessiner le dernier venu dans la famille des cératopsidés (dinosaures à cornes) canadiens. On croit que la collerette singulière de ces dinosaures agissait comme un signal visuel. Dans le cas du Mercuriceratops, le défi consistait à représenter adéquatement l’étrange os du crâne, le squamosal (qui ressemble au mythique casque ailé de Mercure), tout en faisant pivoter la tête de manière créative afin que le crâne allongé puisse tenir à l’intérieur du cordon circulaire de la pièce! »

 – Julius Csotonyi, artiste paléontologique

L’expert :

« Le Mercuriceratops est un exemple d’espèce qui a été identifiée à partir d’un seul os. Certaines espèces provenant de différents groupes de dinosaures, comme les dinosaures à cornes et les “dinosaures à bec de canard”, sont très similaires et peuvent uniquement être différenciées par un ou quelques os. Par exemple, certaines espèces de dinosaures à bec de canard se distinguent uniquement par la forme de leur crête. Chez les dinosaures à cornes, c’est souvent la forme des os constituant la collerette qui permet aux paléontologues de faire la différence entre les espèces. Dans le cas du Mercuriceratops, les paléontologues ont découvert un os de collerette qui ne ressemblait à celui d’aucun autre dinosaure. C’est ainsi qu’ils ont su qu’ils étaient face à une toute nouvelle espèce, même s’ils n’avaient aucun autre indice sur le reste du corps. »

– François Therrien, PhD, conservateur de paléoécologie, Royal Tyrrell Museum of Palaeontology

Emballage

La pièce est encapsulée individuellement et présentée dans un boîtier à double coque orné du logo de la Monnaie royale canadienne. Le boîtier est assorti d’une boîte protectrice noire.