PIÈCE 20 $ ARGENT FIN 2018 – PREMIÈRE GUERRE MONDIALE : SÉRIE CHAMPS DE BATAILLE – LES CENT JOURS DU CANADA

114.95 $

En stock

Description&nbsp

Thème:

Ce sont les cent jours du Canada : du 8 août au 11 novembre 1918, les troupes canadiennes consolident leur réputation de redoutable force de frappe avec une série de victoires coûteuses se déroulant d’Amiens à Mons. Le motif au revers de cette pièce commémorative revient sur les grands faits d’armes du Canada et ses sacrifices au cours des fameux cent jours, avant-dernier chapitre de notre série Première Guerre mondiale : Champs de bataille.

Motif:

Inspiré du compte rendu d’un soldat, le motif au revers, oeuvre de Joel Kimmel, nous amène à voir au-delà des exploits tactiques des cent jours du Canada pour réfléchir aux notions de sacrifice et de perte. Campée hors des lignes de front, la scène montre les contrecoups de la bataille dans une ville avoisinante, d’où s’élèvent toujours des volutes de fumée. La rue est jonchée d’éclats de pierre et d’autres débris, et bordée de bâtiments endommagés par les tirs d’artillerie. Deux soldats canadiens, leur fusil Lee-Enfield suspendu à l’épaule, se tiennent sur un amoncellement de décombres et contemplent le petit espace dégagé en contrebas, où une croix cerclée surmonte la tombe improvisée d’un de leurs compatriotes. Tous deux se recueillent à la mémoire de leur frère d’armes, remarquant les fleurs placées par des civils sur la sépulture en signe de respect. Au bas de l’image, un placage d’or sélectif rehausse la figure de la « Victoire », tirée de la Médaille de la Victoire aux teintes de bronze qui fut décernée aux soldats alliés en 1919. L’avers est à l’effigie du roi George V, selon sir E. B. Mackennal.

Caractéristiques particulières:

  • Septième pièce de notre série Première guerre mondiale : Champs de bataille. Voici l’avant-dernière émission d’une chronique pluriannuelle retraçant le rôle du Canada dans les affrontements de la Grande Guerre.
  • Pour tout ce qui fut gagné et tous ceux qui tombèrent. La tombe improvisée dans les décombres nous rappelle les sacrifices personnels derrière chaque victoire des cent jours du Canada.
  • Des détails à profusion. Les techniques de gravure et de finition modernes donnent vie à ce motif complexe, faisant ressortir de menus détails chargés de sens, dont les fleurs posées sur la tombe du défunt soldat.
  • Un placage d’or sélectif met en valeur la figure ailée ornant la Médaille de la Victoire, qui fut décernée aux membres des forces alliées après la Première Guerre mondiale.
  • Comme toutes les pièces canadiennes frappées entre 1914 et 1918, celles de cette série rétrospective présentent l’effigie historique du roi George V, selon sir E. B. Mackennal – aujourd’hui rehaussée d’un éclat doré grâce à un placage d’or sélectif.
  • Collectionnez-les toutes. La pièce et présentée dans une boîte protectrice spéciale aux couleurs de la série Champs de bataille! Une fois réunies, les tranches des différentes boîtes s’alignent pour former une chronologie visuelle des grandes batailles du Canada pendant la Première Guerre mondiale.

Caractéristiques techniques:

  • Composition  argent pur à 99,99 %
  • Tirage  10 000
  • Poids  31,39 g
  • Diamètre  38 mm
  • Valeur nominale  20 $
  • Fini  épreuve numismatique
  • Tranche  cannelées
  • Artiste  Joel Kimmel

Emballage
boîtier à double coque bordeaux, protégé par un fourreau spécialement conçu